top of page

De Séoul à Soul Mate : L'Odyssée Verticale de Minyoung Lee

Dernière mise à jour : 27 avr.


Célébré pour sa performance remarquable dans le monde de l'escalade, Minyoung Lee, un grimpeur de 24 ans originaire de Corée du Sud, a récemment atteint une étape significative en conquérant une voie exigeante, Soul Mate, située dans la pittoresque région d'Okutama.


"Soul Mate", une voie équipée par le grimpeur Sachi, témoigne de l'habileté tant de l'ouvreur que du grimpeur. Sachi a envoyé "Soul Mate" en 2018, lui attribuant une cotation redoutable de 9B. La voie s'étend sur 20 mètres, avec une première section cotée à 14A. Lee décrit le crux comme un défi de bloc V14, avec une étrange poche à deux doigts et une micro-prise. Si les mouvements individuels n'étaient pas excessivement difficiles, le véritable défi résidait dans leur enchaînement.



Le voyage de Lee dans l'escalade a commencé à l'âge de 9 ans, accompagnant son père lors de sorties en extérieur les week-ends :


"Quand j'étais jeune, je suivais mon père pour grimper en plein air tous les week-ends et l'escalade est naturellement devenue ma vie. Dès mon plus jeune âge, en regardant la vidéo d’escalade de Sachi, je suis tombé amoureux de son style d’escalade et de sa passion pour l’escalade. Après avoir entendu parler de la première voie 9B d’Asie qu’il avait empruntée en FA, j’ai décidé de gravir cette voie."


N'ayant pas d'informations spécifiques sur "Soul Mate", Lee a suivi sa routine d'entraînement habituelle, mettant l'accent sur la force des doigts et l'endurance. Ce qui distingue son exploit, c'est le confort mental et financier qu'il a connu par rapport à l'escalade en Europe. La proximité avec la Corée et le Japon lui a procuré une tranquillité d'esprit, sachant qu'il pouvait revenir à tout moment. Étonnamment, Lee a réussi à grimper la voie en seulement trois jours, éliminant le stress associé à des tentatives prolongées.



La force mentale est aussi cruciale que la force physique. Visualiser le succès et rester concentré sont des éléments essentiels pour surmonter les moments les plus difficiles.

Les ambitions de Lee vont au-delà de "Soul Mate" ; il aspire à devenir le premier Asiatique à grimper un 9B+, en ciblant "Bibliography" à Ceuse. Son objectif global implique d'explorer les cultures de l'escalade à travers le monde, assimilant des connaissances et contribuant au développement de l'escalade en plein air en Asie.


"Je veux être le premier asiatique à grimper 9B+ et ce sera Bibliographie à Ceuse. Mon objectif ultime est de visiter davantage de sites d'escalade à travers le monde, d'apprendre leur culture de l'escalade et de développer l'escalade en plein air en Asie sur cette base."


Avec l'escalade maintenant devenu un événement olympique officiel, Lee anticipe une augmentation de l'intérêt du public pour l'escalade compétitive. Selon lui, cela attirera davantage de personnes vers l'escalade en plein air, favorisant une communauté florissante d'enthousiastes.


L'escalade crée une communauté mondiale unie par la passion. Peu importe d'où nous venons, nous partageons le langage universel des falaises et de la passion.


💬 : Lee Min Young

📷 : caverjectshooting / k_mgu

🗞 : GrimpActu!

コメント


bottom of page