top of page

Grimposphère : le nouveau Podcast escalade


L'escalade est en pleine effervescence, et au cœur de cette dynamique se trouvent deux jeunes passionnées, Agathe Clément et Gabrielle Gauthier, qui ont décidé de lancer le podcast Grimposphère. Ce projet ambitieux vise à explorer et à partager les multiples facettes de la grimpe, de ses acteurs et de ses enjeux actuels. Nous avons eu la chance de discuter avec elles pour en savoir plus sur leur parcours, leur vision et leurs ambitions pour Grimposphère.


Rencontre avec les fondatrices :


Agathe Clément et Gabrielle Gauthier, toutes deux âgées de 24 ans, ont découvert l'escalade grâce à leur famille. Agathe, initiée dès son plus jeune âge en forêt de Fontainebleau par sa mère, a rapidement pris goût à la compétition, tandis que Gabrielle a retrouvé la passion de la grimpe à travers la pratique du bloc après une pause de plusieurs années. Aujourd'hui, elles combinent leur amour pour l'escalade avec leurs carrières respectives, Agathe dans la création de projets autour de la grimpe et Gabrielle en tant que diététicienne et chargée de projet en nutrition.


"Agathe - Je suis Agathe Clément, 24 ans, grimpeuse passionnée depuis 20 ans. J’ai découvert l’escalade très jeune en forêt de Fontainebleau grâce à ma mère qui a grandi proche de la forêt. Je me suis inscrite au club près de chez moi et j’ai commencé les compétitions dans la foulée. J’ai participé à mes premières compétitions nationales en 2013 et j’ai commencé à prendre l’escalade plus au sérieux et m’entraîner rigoureusement l’année suivante. Aujourd’hui, 10 ans plus tard, mes objectifs ont changé et je m'investis pour réaliser des projets de voie ou de bloc en extérieur. À côté de ma pratique personnelle, je souhaite développer des projets créatifs autour de l’escalade comme notre podcast Grimposphère.


Gabrielle - Je suis Gabrielle Gauthier, 24 ans. J’ai débuté l’escalade au collège grâce à mes sœurs et ma mère qui étaient inscrites en club. Après 2 années de cours en voie, j’ai un peu tout laissé tomber : j’aimais l’escalade mais j’y allais plus pour m’amuser avec les potes que pour l’escalade. C’est bien après, courant 2018, que j’ai redécouvert l’escalade avec la pratique du bloc, autant dire que ça a été un coup de foudre. Peu à peu j’ai compris que j’avais les capacités pour progresser et aller plus loin et je me suis orientée vers le milieu de la compétition il y a deux ans. En parallèle, je suis diététicienne et chargée de projet en nutrition. J’ai la chance de pouvoir relier mes passions lors de suivis nutritionnels ou encore d’interventions dans les salles et clubs d’escalade. Je m’excuse par avance pour mon rire (très) communicatif que vous entendrez probablement très régulièrement. Et non je ne suis ni une otarie ni une mouette aha."


Naissance de Grimposphère :


L'idée de créer Grimposphère est née de leur désir commun de partager des discussions passionnantes qu'elles avaient souvent entre amis grimpeurs. Le format podcast s'est imposé naturellement, offrant une plateforme idéale pour des échanges approfondis loin de la culture du zapping. Elles ont trouvé le nom Grimposphère grâce à la mère d'Agathe, souhaitant représenter l'univers de l'escalade dans son ensemble.


"Cela faisait quelques années que nous écoutions des podcasts et nous avions chacune l’idée d’en créer un. Lorsque nous nous sommes rencontrées, nous avons suggéré de développer un projet autour de la grimpe ensemble. L’idée du podcast est venue naturellement. À cette époque, nous avions fait les mêmes constats : il y a plein de discussions passionnantes que nous aurions aimé enregistrer et partager ; nous voulions questionner différents acteurs de la grimpe, en apprendre plus sur leur rôle et leur vision du sport et de ses dynamiques. Entre l’idée et la réalisation, il a fallu attendre quelques mois avant que nous nous lancions vraiment. Nous voulions toutes les deux être prêtes à s’investir à 100% dans ce projet qui nous tient à cœur."



Objectifs et audience :


Grimposphère s'adresse à tous les passionnés d'escalade, du néophyte au professionnel. Le podcast a pour objectif de faire découvrir les aspects cachés de ce sport, de partager des anecdotes et le quotidien des passionnés, et de mettre en lumière le travail des professionnels de l'univers vertical. En abordant des thèmes variés, y compris des sujets tabous ou d'actualité, Agathe et Gabrielle espèrent contribuer au développement de l'escalade tout en respectant ses valeurs fondamentales.


"La Grimposphère est le podcast de l’univers vertical, où nous discutons avec celles et ceux qui façonnent la grimpe d’aujourd’hui et de demain. Ce podcast s’adresse à tous les passionnés de ce sport, des néophytes aux professionnels. L’objectif principal est de faire découvrir les faces cachées de l’escalade, partager des anecdotes et le quotidien des passionnés, mettre en avant le travail des professionnels de notre univers, ouvrir le débat sur des thèmes tabous ou des sujets d’actualités et aider le développement de l’escalade en respectant ses valeurs. Nous désirons avant tout que nos auditeurs apprennent des choses et passent un bon moment, avec une qualité d’écoute élevée."


Sélection des invités :


Pour leurs épisodes, les fondatrices de Grimposphère choisissent des invités aux profils divers, allant des athlètes aux professionnels de la santé, afin de représenter au mieux la diversité des grimpeurs. Elles prennent également en compte les actualités du moment pour sélectionner des invités pertinents, comme Zélia Avezou, choisie pour son implication dans les qualifications aux Jeux Olympiques.


"Nous avons une liste infinie de personnes que nous aimerions interviewer à vrai dire ! Pour nous, chaque personne a une histoire et une vision du sport à partager. Nous souhaitons varier les profils pour maximiser la diversité et représenter au mieux la population des grimpeurs et grimpeuses. De plus, nous prenons en considération les actualités et événements des prochains mois pour sélectionner les invités. À titre d'exemple, notre première invitée, Zélia Avezou, a été en partie sélectionnée car elle participait aux étapes qualificatives pour les Jeux Olympiques quelques semaines après l’enregistrement et le lancement du podcast. C’est aussi important de préciser que nous avons principalement contacté des personnes que nous connaissons personnellement au début, pour plus de facilité."


Thématiques et futurs épisodes :


Agathe et Gabrielle ont une multitude de sujets qu'elles souhaitent aborder dans leurs futurs épisodes, notamment la place des femmes dans l'escalade, les enjeux de l'ouverture, la para escalade, la nutrition et l'impact environnemental de la pratique. Elles envisagent également des épisodes sous forme de tables rondes avec des invités spécialisés pour des débats encore plus riches.


"Concernant les sujets que nous souhaitons aborder et qui nous excitent le plus : la liste est longue ! Nous avons des nouvelles idées d’invités et de thématiques toutes les semaines. Tout d'abord, il nous tient à cœur de donner la parole aux femmes qui façonnent le monde de l’escalade : athlètes, ouvreuses, entrepreneuses, professionnelles de santé. Concernant les sujets, nous gardons la surprise pour les prochains épisodes mais pour donner un avant-goût, nous souhaitons explorer les enjeux de l’ouverture, du handi-escalade, de la nutrition, de la place des femmes, de l’impact de notre pratique sur l’environnement et bien plus encore. Nous souhaitons créer des épisodes dédiés à certains sujets, sous forme de table ronde avec des invités spécialisés."


"Les sujets évoqués dans la question précédente commencent à être intégrés dans des articles ou reportages, mais cela reste limité. Globalement, il nous semble que la parole se libère ces dernières années, notamment sur les questions d’écologie, de nutrition et de place des femmes. Les débats s’ouvrent grâce aux prises de parole des ambassadeurs du sport. De plus, nous pensons qu’il serait intéressant de se pencher plus en profondeur sur la démocratisation et la professionnalisation de l’escalade : les nouveaux acteurs du milieu, l’influence des Jeux Olympiques sur les fédérations, le rôle des clubs et des salles privées, le nouvel accompagnement des athlètes… La démocratisation de l’escalade est largement traitée par des médias non spécialisés, qui se sont intéressés à notre sport avec l’explosion du nombre de salles et de pratiquants sur les dernières années. Nous avons notamment vu des articles et vidéos de Konbini, Brut, Le Parisien, Le Monde..."



Premiers épisodes :


Depuis son lancement, Grimposphère a déjà publié deux épisodes, accueillant Zélia Avezou et Arthur Le Bris.


"Pour le moment deux épisodes sont sortis avec pour invités Zélia Avezou et Arthur Le Bris. Nous avons eu un accueil et des retours positifs et nous sommes satisfaites de l’énergie transmise dans ces épisodes ainsi que des thématiques abordées. Du côté des invités, il nous semble qu’ils ont tous passé un bon moment 😁Évidemment c’est le début de l’aventure, nous avons quelques pistes pour nous améliorer et optimiser la préparation des épisodes."




Défis et apprentissages :


Le lancement de Grimposphère n'a pas été sans défis. De l'apprentissage technique à la gestion des bruits de fond lors des enregistrements, Agathe et Gabrielle ont dû surmonter de nombreux obstacles. Elles ont également lancé une cagnotte pour financer le projet et continuent de travailler sur la publication des épisodes sur différentes plateformes.


"Ahaha les backstages ! Honnêtement, nous maîtrisons l’univers de la grimpe mais celui du son est tout nouveau pour nous. La première vraie difficulté a été dans l’apprentissage du fonctionnement du matériel (micros, carte son, logiciel de montage audio). Heureusement, nous avons de supers amis qui s’y connaissent bien et qui nous ont très gentiment aidé dans ce processus. Ensuite, un autre challenge est apparu lors de l’enregistrement des épisodes. En effet, il est difficile de trouver un local sans bruits environnants. Nous faisons le maximum pour proposer une qualité sonore élevée dans nos épisodes mais il est parfois complexe de supprimer les bruits de fond au montage. Nous avons encore des progrès à faire de ce côté-là et c’est un challenge à chaque enregistrement. Une autre difficulté a été le financement du projet (achat du matériel, rémunération de notre graphiste). Après avoir investi de notre côté, nous avons lancé une cagnotte pour faciliter le lancement. Si certains veulent participer, le lien est disponible sur notre compte Instagram 🙏🏼 Finalement, notre problème actuel reste la publication des épisodes sur la plateforme Deezer mais pas d’inquiétude, nous sommes sur le coup. Nous espérons que d’ici le prochain épisode, ce souci technique sera réglé !"



Impact et évolution :


Depuis son lancement, Grimposphère a reçu des retours très positifs de la communauté de l'escalade. Les auditeurs apprécient les thématiques abordées et la qualité des échanges. Agathe et Gabrielle espèrent que le podcast contribuera à l'évolution et à la professionnalisation de l'escalade, tout en préservant l'esprit libre et créatif de ce sport.


"L’escalade est un sport profondément social, rempli de rencontres et d’échanges. De notre point de vue, les séances d’escalade sont aussi des moments d’entraide, d’encouragements, où l’on peut tous se tirer vers le haut de différentes manières. 

Nous sommes rarement seules à l’entraînement, et même lorsque c’est le cas nous finissons toujours par échanger avec des grimpeurs ou des grimpeuses ! D’ailleurs, nous nous sommes rencontrées grâce à une amie en commun pendant une session de bloc. Après quelques séances de grimpe, de nutrition et d'entraînement nous sommes rapidement devenues amies et c’est ainsi qu’un an plus tard est né notre bébé Grimposphère."


"Comme évoqué précédemment, l’escalade tend à se professionnaliser et nous pensons qu’elle va continuer d’évoluer dans ce sens là. Plus de moyens financiers et humains, plus d’événements et concepts innovants. Nous espérons contribuer à cette évolution en proposant du contenu dans l’air du temps, qui favorise la diversité et les échanges. Nous souhaitons avant tout que la grimpe garde son esprit libre et créatif et préserve son lien précieux avec la nature."


Projets futurs :


Pour l'avenir, Agathe et Gabrielle prévoient de développer des formats de table ronde et d'organiser des événements pour rencontrer leurs auditeurs. Elles sont pleines d'idées et motivées pour faire grandir Grimposphère, espérant obtenir les financements et les sponsors nécessaires pour réaliser leurs projets.


"Nous ne manquons pas d’idées de concepts et projets ! Chaque chose en son temps. Pour le moment nous observons et analysons comment la Grimposphère est accueillie par les grimpeurs et grimpeuses. À court terme, nous souhaitons développer un format de table ronde avec plusieurs invités pour traiter un sujet spécifique. À moyen terme, nous aimerions organiser des événements pour rencontrer nos auditeurs et auditrices. Nous avons quelques idées en tête mais nous aurons besoin de financement et sponsors pour réaliser tout ça." 


Pour découvrir Grimposphère et suivre les prochains épisodes, rendez-vous sur les principales plateformes de podcast et suivez Agathe et Gabrielle sur leurs réseaux sociaux. L'escalade a trouvé ses nouvelles voix, et elles sont déterminées à faire résonner loin leurs histoires et celles de leurs invités.


💬 : Grimposphère

🗞 : GrimpActu.

Comments


bottom of page