top of page

La résilience de Dylan Chuat : retour triomphal sur Beyond 9a+


Au cœur de la Baume des Escargots, sur la face nord du Pic Saint Loup, se dresse une voie mythique : Beyond 9a+. Ce dévers blanc de 50 mètres, constellé de concrétions, est le terrain de jeu des grimpeurs les plus audacieux. Pourtant, son attrait va bien au-delà de sa difficulté extrême ; c'est une véritable expérience de résilience et de dépassement de soi.


Dylan Chuat, dont la détermination a été mise à l'épreuve par des défis tant physiques que personnels, s'est récemment confronté à cette voie légendaire. Après des mois d'entraînement intense en vue de défier "Fight or Flight" à Oliana, ses projets ont été brusquement interrompus par des problèmes de santé. Contraint à l'immobilité forcée pendant des mois, il a dû reconstruire sa force et son agilité avec ténacité pour pouvoir saisir l'opportunité de grimper à nouveau.


"J'ai dû rester sur le canapé pendant des mois et j'ai un peu galéré à retrouver un niveau correct rapidement pour les quelques semaines qu'il me restait."



Le retour à l'escalade n'a pas été sans difficultés. Malgré sa volonté farouche et son désir ardent de retrouver les sensations de la grimpe, il a dû faire face à la réalité de sa condition physique affaiblie. Les premières séances sur le mur ont été marquées par la raideur des muscles, la perte de coordination et la sensation étrange de devoir réapprendre les mouvements autrefois familiers.


Chaque jour, cependant, a apporté des progrès. Avec une détermination inébranlable, il a repris l'entraînement avec un mélange de patience et d'acharnement. Les petites victoires, qu'elles soient des mouvements retrouvés ou des séances sans douleur, ont alimenté sa motivation et renforcé sa conviction que rien n'était impossible.


C'est avec une joie indescriptible et une gratitude palpable qu'il a retrouvé le rocher, cette fois-ci sur les pentes imposantes du Pic Saint Loup. Les souvenirs de frustration et de désir refoulé se sont dissipés alors qu'il s'élançait dans Beyond 9a+. Cette voie, qu'il décrit comme l'une des cinq plus belles qu'il ait jamais grimpées, a été bien plus qu'une simple ascension. C'était un retour triomphal, une affirmation de sa force intérieure et de sa capacité à surmonter les obstacles.


Dans ses propres mots, il décrit la voie comme une "king line" par excellence. Des prises minuscules dans un dévers imposant, une fluidité inattendue dans la progression, et une succession de blocs époustouflants qui culminent sur une colo légendaire du sud de la France. Beyond 9a+ incarne l'essence même de l'escalade extrême : la combinaison parfaite de technique, de force mentale et de connexion avec le rocher.


"Ça fait partie des 5 plus belles voies que j’ai pu grimper dans ma vie, ça c’est sûr ! Jamais je penserais que de si petites prises dans un si gros dévers pourraient marcher et même ne pas être si extrêmes que ça ! Une approche très fluide pour grimper, un premier bloc majeur qui se termine en sautant sur une colonnette, puis une transition vers un deuxième bloc magnifique, et tout ça en finissant sur la plus belle colonnette du sud de la France, apparemment ! Je crois que c’est la définition parfaite d’une king line, non ?"


Alors que Dylan Chuat se prépare à quitter ces parois pour retrouver la routine de la vie quotidienne, son esprit est déjà tourné vers de nouveaux défis. Car pour ceux qui ont goûté à la gloire éphémère des sommets rocheux, l'appel de l'aventure est insatiable. Beyond restera à jamais gravée dans sa mémoire comme un symbole de persévérance et de réussite, une preuve tangible que même les moments les plus sombres peuvent être illuminés par la lumière éblouissante de la réussite.



💬 : Dylan Chuat

🗞 : GrimpActu.

Comments


bottom of page