top of page

Victor Guillermin : L'Ascension du Cadafist 9a/+ à St Léger

Dernière mise à jour : 27 avr.


Depuis son impressionnante performance dans "Avaatara", beaucoup de choses ont changé dans la vie de Victor Guillermin. Fini le lycée, il a franchi le cap de l'université avec des horaires aménagés lui permettant de se consacrer encore plus à sa passion : l'escalade. Son dernier exploit en date ? L'enchaînement du redoutable "Cadafist" à St Léger.


"J'ai aussi commencé à travailler avec Guillaume Levernier, et depuis je progresse fort !"


Le Cadafist, une voie cotée 9a/+ à Saint Léger, s'est dressé devant Victor comme un défi à relever. D'une vingtaine de mètres, cette voie, ouverte par Gérome Pouvreau, n'a été répétée que quelques fois. La difficulté réside dans ses deux sections en 8c, séparées par un repos stratégique.


"La voie commence par quelques mètres en 8a jusqu'a un repos assis sur un arbre (qui a donné son nom à la voie). Vient ensuite 2 sections en 8c découpée par un bon repos. Le crux est un changement de main très compliqué sur une pince, avant de se jeter en épaule dans un bidoigt !"





Victor ne s'est pas contenté d'affronter le Cadafist, il s'y est investi pleinement, aussi bien mentalement que physiquement. Malgré un nombre de séances relativement réduit (seulement six), il a su trouver une nouvelle méthode dans le crux.


"C'etait plus un side project, que j'essayais pour l'entrainement et pour voir la progression! Pour réussir cette voie, j'ai d'abord trouvé une nouvelle méthode dans le cruc (que j'ai expliqué), et alors j'ai fait a quasi tous les coups le premier 8c. Le deuxième 8c m'a donné plus de fil à retordre: je suis tombé deux fois au tout dernier mouv avant d'enchainer !"





L'épopée de Victor dans le Cadafist n'a pas été sans obstacles. Au début du week-end , une petite blessure à l'index menaçait de compromettre ses chances de succès.


"Le week end ou j'ai enchainé avait mal commencé : je m'etais ouvert la peau de l'index avant même l'échauffement ! Du coup dans les runs, tous les 3 mouvs j'etais obligé de mettre de la magn pour sécher le sang sur mes doigts et ne pas glisser sur les prises ! C'etait vraiment pas agréable mais ça l'a fait au final."


Après avoir dompté le Cadafist, Victor a déjà les yeux rivés sur son prochain défi.

Un projet qui réclame déjà toute son attention et son énergie, mais dont la conquête semble à portée de main.


"Le gros projet pour la suite est "Stoking The Fire", le 9b de Sharma à Santa Lynia... je l'ai deja beaucoup essayé et je suis vraiment proche !"



💬 : Victor Guillermin

📷 : Émile Pino

🗞 : GrimpActu.


Comments


bottom of page