top of page

Roues Libres et Rochers Verticaux : Le Voyage Épique à Travers l'Europe


Avec un vélo pour compagnon de route et le pouce tendu vers l'aventure, Tom Martin s'est lancé dans un projet ambitieux : un tour d'Europe à la découverte des meilleurs hébergements de grimpe. Son rêve ultime ? Créer une auberge de jeunesse écolo et conviviale dans le magnifique cadre du Vercors.



Passionné de grimpe depuis son enfance, Tom témoigne : "Je me rappelle être allé au refuge Kalandraka à Rodellar lorsque j'avais 10 ans : j'étais tombé amoureux de cet endroit." Maintenant, à 25 ans et après avoir obtenu un master en écologie politique, son rêve persiste : créer un lieu de rencontre pour les passionnés d'escalade.



Dans une démarche écologique, Tom a décidé de privilégier les déplacements doux, abandonnant l'idée de la van life au profit du vélo, du stop, voire à pied. Son constat est clair : le manque d'infrastructures adaptées pour les grimpeurs légers, en particulier à vélo. Il souligne : "Je crois que c'est cette approche des falaises qui m'a fait réaliser à quel point nous manquons d'infrastructures pour les grimpeureuses qui voyagent léger, notamment à vélo. C'est pas difficile quand on va grimper à Ailefroide ou dans le Verdon. Mais sur la majorité des autres falaises moins connues, les parkings pour vans aménagés sont légion, parfois rattrapés par les Airbnb pour grimpeurs urbains en manque de nature. Des lieux d'accueil plus simples et accessibles manquent encore. "



Arpentant l'Europe, Tom a commencé son périple par Ceüse à vélo, explorant non seulement la célèbre falaise mais aussi les hébergements environnants. Entre la chèvrerie de Ceüse, accueillante avec ses produits locaux, et le camping des Guérins, Tom a observé des différences notables, révélatrices de l'esprit qu'il recherche pour sa future auberge.



Son voyage l'a ensuite conduit en stop à Finale Ligure, en Italie, où il a rencontré deux campings : le Base Camp Cucco et l’agricamping la Terraza. À la Terraza, il a trouvé le saint graal : un lieu accueillant, un accès facile à la falaise, le tout sans dépendre de la voiture.



"A l'agricamping la Terraza, j'ai trouvé ce que je cherchais : un lieu accueillant, avec des maraîchers qui vendent leurs produits en direct, une cuisine collective qui favorise le contact avec les autres grimpeurs et puis surtout un accès facile en vélo, stop ou transport en commun, combiné à un accès à la falaise en 5 minutes : le combo idéal qui permet de se passer de la voiture. "



De retour en France, à Saint Léger, il a découvert le Jardin Singulier, un lieu culturel charmant et accueillant pour les grimpeurs de passage. Tom envisage déjà d'y retourner à vélo pour participer à la construction d'un pan de bloc, témoignant de son attachement à ces endroits singuliers.



Le périple de Tom ne fait que commencer, et son aventure promet d'explorer les recoins méconnus de l'Europe. "Le voyage ne fait que commencer. 1 an, 3 ans, 5 ans ? Il prendra le temps qu'il faudra. Il paraît que l'Europe, c'est grand."



À travers ses découvertes, Tom aspire à mettre en lumière des hébergements de grimpe qui vont au-delà de la simple consommation de falaises à la mode, offrant une expérience riche et immersive. Son projet de publier un guide promet de devenir une source d'inspiration pour les grimpeurs en quête d'aventure et de convivialité.



💬 : Tom Martin (laubergedegrimpereuse)

🗞 : GrimpActu!

댓글


bottom of page