top of page

Eco Climb'In : l'Escalade Indoor en Faveur de l'Environnement


En escalade, la passion pour le sport se marie avec le respect de la nature. C'est dans cet esprit qu'a émergé une initiative , portée par des grimpeurs engagés et des entrepreneurs motivés : Eco Climb'In. Cette entreprise incarne un engagement fort en faveur de l'escalade indoor tout en voulant préserver au maximum l'environnement.


Au cœur de cette aventure se trouve le Groupement d'Intérêt Écologique des Prises d'Escalade (GIEPE), fruit de la collaboration entre différents acteurs tels qu'Arkose, Climb'UP, EP, Artline et Volx. Ensemble, ils se sont donné pour mission de repenser la gestion des prises d'escalade afin de réduire l'impact environnemental croissant de cette activité en plein essor.



Comme ils le soulignent : "Avec le développement des salles d'escalade commerciales, il est devenu important de proposer régulièrement de la nouveauté, des ouvertures de plus en plus impressionnantes. Il y a un vrai effet de mode, amplifié par la médiatisation croissante du sport (JO, retransmissions télévisées, Instagram, etc.)."


Après des mois de collaboration intense, Artline et Volx se sont alliés pour donner naissance à Eco Climb'In, une entreprise pionnière dans la retexturation des prises PE/PU, des macro fibres et des volumes bois.



"Notre objectif est de limiter l'impact environnemental lié au fort développement de l'activité via le reconditionnement. Nous rebouchons les trous, redonnons du grip, de la couleur, reprenons les inserts quand il y a besoin pour donner une seconde vie aux prises, macro fibres, volumes bois fatigués."


Cette démarche s'inscrit pleinement dans une logique d'économie circulaire, en phase avec les préoccupations contemporaines, et s'engage à contribuer à la préservation de l'environnement.


"L'escalade représente aujourd'hui au moins 50 tonnes de déchets par an et Eco Climb'In a pour objectif de participer à la limitation de ces déchets."



Le processus de retexturation chez Eco Climb'In est minutieusement orchestré. Grâce à un système informatisé de gestion de volumes importants, les prises sont inspectées, réparées et subissent un traitement de retexturation pour retrouver leur éclat d'antan. Un choix délibéré est fait en faveur de matériaux et de produits durables, optimisant ainsi la longévité des prises.


"Chez nous, tout est informatisé pour pouvoir gérer de gros volumes, du coup les prises sont étiquetées. On rebouche les trous, refait les trous de fixation au besoin... tout cela passe au ponçage. On met une couche de grain (le plus durable du marché selon notre fournisseur) et une couche de finition pour la rendre belle, dans la bonne couleur, prête à retourner sur le mur. On a un processus testé depuis 2 ans en salle qui fonctionne et qui tient dans le temps, mais on continue à tester de nouveaux processus sans arrêt."


En seulement quelques mois d'existence, Eco Climb'In a déjà permis d'économiser une quantité impressionnante de CO2, l'équivalent de l'empreinte carbone annuelle d'un individu moyen.



"Cependant, le chemin vers une escalade indoor plus durable n'est pas sans obstacles. Tout changement d'habitude demande au début des efforts, du temps de réflexion. Nous avons donc pensé le service pour qu'il soit le plus simple possible."


Pour faciliter le processus, Eco Climb'In a mis en place un site internet où les clients peuvent passer commande en quelques clics. Une fois le panier validé, l'équipe s'engage à respecter un délai de réexpédition. Par la suite, la mission de l'équipe ne s'arrête pas là. Elle s'efforce de convaincre, d'expliquer et de sensibiliser les ouvreurs à la gestion responsable de leur parc de prises.


"La sensibilisation passe par du temps d'échange, des tableaux chiffrés de démonstration, et les retours des grimpeurs. Nous réfléchissons à d'autres formats, notamment avec les grands groupements."


En optant pour le reconditionnement des prises, les clients contribuent à préserver la planète tout en bénéficiant d'une solution économique et durable. En effet, le reconditionnement coûte en moyenne entre 25% et 50% du prix du neuf, tout en prolongeant significativement la durée de vie des équipements. Ainsi, chaque geste compte pour construire un avenir où l'escalade indoor rime avec responsabilité environnementale.



💬 : Eco Climb'In

📷 : GrimpActu.

Comments


bottom of page