top of page

Retour en Force : Le Grimpeur de St Paul de Vence Benjamin Guigonnet

Dernière mise à jour : 27 avr.


Benjamin, guide de haute montagne résidant à St Paul de Vence, partage son incroyable parcours de grimpeur au cours de l'année écoulée, révélant une série de réalisations impressionnantes et une détermination sans faille.


À 36 ans, avec deux enfants en bas âge, Benjamin évoque ses débuts dans l'escalade, remontant à son adolescence :


"J ai découvert  l escalade avec ma mère quand j étais au collège et j ai tout de suite été accro. J ai voulu en faire mon métiers . Je suis guide de haute montagne depuis 2011."


En 2018, Benjamin atteint un jalon significatif en réussissant sa première voie cotée 9a TTT.  Après une pause de près de deux ans, son enthousiasme pour l'escalade ressurgit à l'automne.


"Une voie que j avais équipé dans les gorges du loup que j estimais à 9a mais qu Enzo oddo avait libéré assez rapidement sans genouillère … il l avait alors estimé à 8c+ !"



Ils essayaient la voie en même temps avec son partenaire de grimpe Cédric Lopicolo.


"On a essayé la voie régulièrement en même temps qu un autre projet a l arche de déversé. Une voie équipé par Cédric et libéré pas pierre Lecerf alone 9a. Les premières séances pour moi étaient  horribles… puis peu à peu je retrouver la forme…!"


Puis un jour avec Cedric, Jules ils enchaînent "Le Briseur de Rêve", une King Line cotée 8c+, une victoire mémorable.


"Le briseur de rêve 8c+ ( référence à Enzo qui avait décoté la voie que j avais équipé) une King Line. Je n en revenais pas !!! C était géniale"


Benjamin poursuit sur cette lancée dans les semaines qui suivent :


"Puis j ai continuais dans mon élan en enchaînant abyss 8c+ et surtout Alone le 9a de l arche, une magnifique voie de conti physique comme j aime !

Puis juste après la première partie d un futur projet just one fix 8c+.

J étais un peu sur un nuage…

Je comprenais pas trop comment j avais fait pour enchaîner ces voies si dures pour mon niveau en si peu de temps (environs 2 mois depuis ma reprise).

La régularité dans la grimpe et la motive partagée avec Cédric m’ont permis de revenir plus rapidement que je l avais espéré !"



Le grimpeur détaille "Alone", décrivant les défis physiques et mentaux de cette voie de conti :


"Alone 9a a l arche de déversé, une extension d’un 8c de conti majeur équipé par Cédric.

Pierre Lecerf a fait la première L année dernière. Tu fais la premières partie du 8c, environ 8b+, t as un repos correct sur genoux ou tu a du mal à rester longtemps puis quelques mouv pas trop dures avant un pas de blocs ou il est difficile d attraper correctement un tridoigt main gauche. Un mouv qui peut être un peu frustrant car on se coince les doigts dans le trou sans pouvoir le retravailler par le suite …puis on enchaîne sur une suite de 12/13  mouv dément bien physique sans repos jusqu’au relais.

Bref une voie démente de conti physique ! Pile mon style. Pour ma cote je ne sais pas trop c est tellement dur à coté ce genre de voie de conti. La cotation reste à confirmer"


Après ces belles victoire il se dirige vers "Comité d' Accueil à Seranon". Une voie qui représente un autre défi majeur. Malgré des difficultés psychologiques, Benjamin persévère, s'entraîne avec détermination :


"C était une voie qui me motivait, la voie est majeur et la falaise est super classe. Un spot d hiver. Après les vacances de la Toussaint j avais hâte qu’il fasse froid pour essayer. En attendant je me suis motiver à refaire un peu de training dans mon garage avec mon frère.

Puis je suis allé mettre les paires dès qu’il y a eu les condi. J ai fait les mouv tout de suite mais le crux restait aléatoire pour moi… pas comme Jules qui l a littéralement randonnée !

Finalement je suis tombé quasiment toujours au même mouv ! C était dur psychologiquement ! J ai commencé à me dire qu’il fallait que je retourne m entraîner pour revenir plus fort pour faire ce satané crux. Mais en même temps je me sentais pas trop loin … et les fêtes approchaient … j ai finalement trouvé qlq pour m assurer le vendredi avant Noël (merci Wawa) et j ai enchainé miraculeusement la voie après ûn premier essaie des plus frustrant …! Je n en reviens toujours pas.

J etais a 2 doigts de faire une pause. Finalement c était pas si long pour mon niveau, 7 séances.

La frustration n était pas facile à gérer mais finalement j arrivais à me satisfaire de petits progrès à chaqu une de mes séances."



💬 Benjamin Guigonnet

🗞 GrimpActu!

Comments


bottom of page